Propositions de recherche

De bonnes nouvelles : produire du papier journal dans le respect de l’environnement

Des millions de ménages en reçoivent chaque matin le dernier numéro chez eux : le journal quotidien. Cela nécessite quotidiennement une grande quantité de papier. Le producteur finlandais UPM accorde pour la production de son papier journal une grande importance à une utilisation minimale des ressources et des produits chimiques.

La production du papier nécessite avant tout de l’eau

L’usine UPM située dans la ville du Brandebourg Schwedt sur l’Oder fabrique annuellement 280.000 tonnes de papier journal. L’une des matières premières les plus importantes est l’eau. Lors de la fabrication du papier, on mélange des fibres de bois et de cellulose avec de l’eau pour obtenir une pâte très liquide. Après une longue déshydratation, il reste un matelas de fibres : le papier. Ce processus nécessite beaucoup d’eau qui est plusieurs fois purifiée et réutilisée directement dans la production. Lors de la purification, du floculant se combine dans l’eau à des matières en suspension indésirables pour former de gros flocons faciles à filtrer. Avant que l’eau ne quitte définitivement l’usine, elle est purifiée biologiquement à l’aide de bactéries. Un agent antimoussant empêche qu’un tapis de mousse ne se forme lorsqu’on insuffle l’air nécessaire au processus. UPM Schwedt avait donc besoin de solutions permettant de doser avec précision même des quantités infimes de produits chimiques lors des deux étapes de purification.

Données de référence

  • Fabrique de papier avec une production annuelle de 280.000 tonnes de papier journal
  • Traitement de l’eau interne pour réutilisation de celle-ci : utilisation de floculants
  • Purification biologique dans le traitement des eaux usées : utilisation d’agents antimoussants
  • Le dosage précis, économique réduit les coûts et ménage l‘environnement
  • Respectivement deux pompes doseuses électromagnétiques à membrane delta® pour floculant et agent antimoussant

Une delta® pour tous les cas

Déjà depuis le début de la production de papier à Schwedt, UPM mise sur la technique de ProMinent. Deux pompes doseuses électromagnétiques à membrane delta® prennent respectivement en charge le dosage du floculant et de l’agent antimoussant. Ces produits chimiques ont sans doute des propriétés physiques et chimiques différentes, mais la delta® peut être configurée de manière souple et dose ainsi dans les deux cas de manière fiable et très exacte. UPM garantit de cette manière que seule la quantité vraiment nécessaire de produits chimiques est employée ; ceci est bon pour l’environnement et réduit les coûts de production. Pour UPM, un réel avantage est en particulier la grande fiabilité car la qualité irréprochable de l’eau traitée et réutilisée contribue à la bonne qualité du papier.

Production économique, excellente qualité

  • Bonne qualité de papier grâce à un déroulement de la production sans problème
  • Processus de production permettant des économies d’eau
  • Le dosage précis réduit les frais de produits chimiques et ménage l’environnement
  • L’entraînement électromagnétique quasiment inusable contribue à la longévité de la pompe
  • Excellent conseil, excellent service assurés par ProMinent

»Il est important pour nos process que leur déroulement soit constant et qu’en ce qui concerne également le développement futur de la technologie que nous utilisons, nous soyons toujours à la pointe du progrès. Nous sommes très satisfaits du service et du conseil assurés par les collègues de ProMinent.« -  Peter Bremer, Senior Specialist Mechanical Maintenance à UPM Schwedt

Contactez-nous

Julien Cauvy

Directeur général, Direction Cial/technique

»Mon équipe et moi-même nous tenons à votre entière disposition. Envoyez-nous votre demande.«

+33 388 101 510  Envoyer demande   

Autres exemples pratiques pour cette spécialité